Une vie d'atelier...

Publié le par Finger Factory

Etabli1.jpg

Je sais je sais, c’est un peu vide par ici depuis la rentrée… c’est même franchement désert.

Mais ça bosse dur dans l’arrière-boutique ! Il est vrai que je vous serine ça depuis des mois, mais ça sue sang et eau ici pour parvenir à ce que ce projet voit enfin le jour.

Ce blog va vraiment finir par devenir le « journal d’une auto entrepreneuse » ou « comment j’apprends tout en même temps… my god, n’aurais-je pas mis la charrue avant les bœufs ?! trop tard, c’est parti, oups…»

Il y a le travail à l’établi, qui ressemble chaque jour un peu plus à un établi avec ses nouveaux outils (cherchez pas, quand vous fantasmez sur de sublimes escarpins Louboutin, moi je m’endors en pensant à la mini polisseuse Polini et son système d’aspiration intégré qui serait parfait pour mon espace de travail mais qui coûte quand même un bras). Une vie d’atelier avec ses coupures diverses - parfois fort surprenantes - ses jurons sur la perfidie incroyable du matériel, mais aussi et surtout ses instants de bonheur une fois la pièce Etabli2achevée et le tout assemblé. 

Et il y a le reste… là je rêverais d’être de ceux et celles qui ont pu prendre l’option assistant(e) pour éviter la case exploration du monde des fournisseurs, farfouilleries administratives et autres démarches chronophages impossibles à esquiver.

Dans les étapes cruciales à partager, mon poinçon de maître est enfin entre mes mains, apposé depuis cette semaine sur mes premières pièces en argent. Une grande joie que cette histoire qui m’a fait découvrir les douanes spécialisées dans les métaux précieux et le milieu des graveurs (pour le poinçon justement).

Vous dire aussi que la page de vente en ligne s’esquisse et devrait voir le jour le mois prochain, croisons les doigts (enfin surtout les vôtres, parce que je suis mal si je croise trop longtemps)… Tout ne sera probablement pas tout de suite en ligne, ça se fera petit à petit, au fur et à mesure de ma petite production.

Ça file à 100 à l’heure, deux jours par semaine c’est trop peu !!! Mais bon, tout ça pour dire que la bonne nouvelle, c’est que la collection prend quand même forme et s’étoffe gentiment. Whaouuuh !!!

Publié dans Du côté de l'atelier

Commenter cet article